Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interview de Monsieur Marc Pircher

Publié le par Charisson dans l'Espace

Interview de Monsieur Marc Pircher, Directeur du CNES de Toulouse.

  1. Monsieur PIRCHER, Pourquoi une telle mission sur Mars ?

Pour aller analyser l’atmosphère marsienne et poser quelque chose sur Mars, faire une première au niveau européen : poser quelque chose sur Mars, faire des mesures sur le sol et dans l’atmosphère et ne pas s’écraser.

 

  1. Pourquoi avoir séparé en 2 les missions ?

C’était un seul véhicule, mais il a fallu séparer ce qui va se poser sur Mars et ce qui va rester en orbite autour de Mars. Parce que ce qui va rester en orbite autour de Mars, c’est le véhicule qui a amené ce qui va se poser, le Lander, c’est ce qui est descendu. Ce qui est descendu c’est entouré d’un bouclier. Donc tout n’est pas descendu sur Mars, parce que si ça avait été tout le véhicule qui était descendu sur Mars, il y a toute une partie qui aurait brulé. Donc c’est bien entouré par un bouclier qui le protège et puis l’autre partie qui reste en orbite marsienne, ça va tourner autour de Mars, et bien cette partie-là va faire des tas de mesures qui ne sont pas les mêmes que celles de ce qui est tombé au sol. Donc avec une seule mission, une seule fusée qui est partie depuis la Terre, on a fait 2 missions à l’arrivée.

 

  1. Pourquoi 4 ans entre les 2 missions ?

Donc entre la mission de 2016 et celle de 2020.

La mission de 2016, c’est celle qui est partie avec les 2, TGO et Schiaparelli, qui est descendu sur Mars, il y a 2 objets.

Et en 2020, on va faire pareil, va y avoir un véhicule qui va amener un Rover, une petite voiture, qui va se poser sur Mars qui va se promener.

Alors pourquoi 2 missions ? C’est que la 1e mission elle sert à rester en orbite pour faire le relai de télémesure, télécommande, pour pouvoir commander, ce qui va être le Rover après. Et donc on a mis des tas de petites antennes sur ce qu’on appelle TGO, c’est ce qui va rester en orbite sur la mission de 2016, et il va rester jusqu’en 2020 et bien après, pour en fait faire le relai télémesure, télécommande pour envoyer l’information sur la Terre, parce que sinon tu envoies quelque chose sur Mars, il travaille et il a personne avec qui dialoguer, alors la personne avec qui dialoguer, c’est celui qu’on a envoyé avant. C’est pour ça qu’on a fait 2 missions.

Interview de Monsieur Marc Pircher

Commenter cet article