Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qu’est-ce que la Mission ROSETTA

Publié le par Charisson dans l'Espace

La mission ROSETTA consiste à orbiter autour de la comète 67P Churyumov-Gerasimenko (Tchoury) afin de l’analyser, mais aussi larguer à sa surface un atterrisseur (Philaé) chargé d’étudier la composition de son sol. Objectif : mieux comprendre comment notre système solaire s'est formé.

 

Elle a commencé en 2 Mars 2004 avec son lancement par la Fusée ARIANE 5 G+, mais le projet date de 1993 après l’abandon d’un projet commun avec la NASA.

Ensuite il à fallu 10 ans, jusqu’au 6 Août 2014, pour arriver en orbite autour de la comète Tchoury.

En effet, pour aller aussi loin, il faut que la Rosetta gagne en vitesse et adapte sa trajectoire. Pour cela elle utilise l'assistance gravitationnelle. 

C’est quoi l’assistance gravitationnelle ?

C’est le fait de faire plusieurs tours autour d’un corps céleste (planète ou lune) afin de prendre de la vitesse.

Et Philaé ?

Philaé est envoyé sur la comète le 12 Novembre 2014 depuis la sonde Rosetta où elle atterrit après avoir rebondi.

Fin d’une Odyssée Spatiale :

C'est donc ce vendredi 30 septembre 2016 à 10h39 UTC exactement (12h39 heure de Paris) qu'a pris fin la mission Rosetta. Mais avec les 40 minutes de délai de transmissions des données (à plus de 700 millions de km de la Terre, les signaux mettent 40 minutes à nous parvenir en vitesse lumière), ce n'est qu'à 11h19 UTC (13h19 à Paris) que les écrans de la salle de contrôle de Darmstadt ont confirmé le crash contrôlé de Rosetta pour son ultime action : une sorte de baiser d'adieu à la comète 67P/Tchuriumov-Gerasimenko.

Rosetta s'est éteinte définitivement à 3,2 km/h (90 cm par seconde) sur une région de la comète appelée Ma'at (au niveau du petit lobe), un endroit où se trouvent beaucoup de puits de dégazage. L'Agence Spatiale Européenne (ESA) avait prévu la coupure totale et automatique de tous les transmetteurs et système de transmissions de Rosetta dès qu'elle toucherait le sol. C'est donc à l'observation de l'effondrement du graphique du signal (ressemblant à un électrocardiogramme), au tracé plat de celui-ci, que nous avons pu savoir que Rosette avait accompli son ultime action non sans nous avoir livré une dernière image prise par la caméra OSIRIS à 20 mètres du sol environ.

La sonde émet encore et forme un pique sur les écrans de la salle de contrôle.

La sonde émet encore et forme un pique sur les écrans de la salle de contrôle.

Perte de signal définitif avec Rosetta, le pique disparait.

Perte de signal définitif avec Rosetta, le pique disparait.

Qu’est-ce que la Mission ROSETTA
Qu’est-ce que la Mission ROSETTA

Commenter cet article