Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interview de Jean-Jacques FAVIER Spationaute Français lors du départ de Thomas Pesquet

Publié le par Charisson dans l'Espace

Interview réalisé à la Cité de l'Espace lors du départ de Thomas Pesquet pour l'ISS

  1. Pourquoi avez-vous choisi ce métier ?

Parce que, c’est une longue histoire, pour moi et tous mes collègues, dans mon cas précis, si tu veux, j’étais passionné par la science et la technologie, donc je suis ingénieur et physicien, j’étais amené à préparer des expériences spatiales que je remettais à la dernière minute à des astronautes qui les faisaient voler. Donc le jour où on a ouvert la sélection d’astronaute au non pilote, c’est à dire aux ingénieurs et aux scientifiques j’ai postulé et j’ai eu la chance d’être retenu ; donc j’ai pu réaliser mes propres expériences que j’avais préparées dans mon laboratoire dans l’espace.

 

  1. Avez-vous eu déjà peur lorsque vous étiez dans l’espace ?

Alors, j’ai jamais eu peur dans l’espace, par contre j’ai eu peur, parfois, à l’entrainement, parce que à l’entrainement on nous fais passer en revue un certain nombre de scénarios, dont certains scénarios catastrophes, pour s’habituer éventuellement pour réagir correctement dans ces cas-là ; et là on se dit, si ça arrivait en vrai on aurait certainement beaucoup de difficultés à s’en sortir.

Mais le jour de mon vol j’ai pas eu peur du tout, j’étais très concentré sur ce que j’avais à faire et tout c’est bien passé heureusement.

 

  1. Combien de temps avez-vous passé dans l’espace ?

Alors moi j’ai passé pas tout à fait 17 jours, alors ça parait peu par rapport aux missions actuelles dans la station spatiale ; Thomas part pour 6 mois ; parce que j’ai volé à bord de la navette américaine, et la navette, en fait, est un véhicule qui n’est pas fait pour rester très longtemps dans l’espace. 17 jours c’est le record des vols navette.

 

  1. Quelle taille à l’ISS

Alors, la taille de l’ISS est immense, c’est 450 tonnes de ferraille dans l’espace, donc c’est énorme. Les panneaux solaires qui l’alimentent en énergie représentent un terrain de football en surface, et l’intérieur en volume c’est l’équivalent de 2 grands avions Boeing 747. Donc c’est vraiment très grand, ce qu’il y a c’est que c’est plein de matériels, scientifique, technique, matériels de survie, parce que il faut pouvoir vivre à bord et donc les astronautes qui sont à bord, en général 6, 9 au maximum, et bien utilise tout ce volume là pour vivre et pour travailler.

 

  1. Quel est votre sentiment sur cette mission ?

Mon sentiment c’est qu’elle est bien partie, et même très bien partie, on à vue que le Soyouz, la fusée, et donc la capsule se sont très très bien comportées.

Donc il faut attendre 48h pour l’approche qui permet donc à cette capsule d’atteindre la station spatiale et samedi soir on saura si tout c’est bien passé et la mission de Thomas commencera réellement samedi soir.

 

  1. Combien d’étapes faut-il pour devenir astronaute ?

Alors c’est très difficile à dire parce que ça dépend du profil de chacun, il faut avoir de bonnes connaissances scientifiques et techniques en générale, soit être ingénieur, soit pilote, parce que les pilotes sont important dans le programme. Donc ça prend un certain temps, il faut faire des études supérieurs, et puis l’entrainement une fois qu’on est sélectionné c’est un entrainement de plusieurs années, donc Thomas à volé après 7 années d’entrainements ; moi dans mon cas, parce que j’étais scientifique, c’était plus pointue, il m’a fallu 11 ans entre ma première sélection et mon vol, donc c’est un travail de longue haleine et qui se réalise en plusieurs étapes.

Interview de Jean-Jacques FAVIER Spationaute Français lors du départ de Thomas Pesquet
Interview de Jean-Jacques FAVIER Spationaute Français lors du départ de Thomas Pesquet

Commenter cet article