Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Comment mesure t’on la distance Terre-Lune ? #ApolloDay #Lune #science @CiteEspace

Publié le par Charisson dans l'Espace

Régulièrement la distance entre la Terre et la Lune est modifiée. Mais personne ne prend un mètre pour aller jusqu’à la Lune, alors comment fait-on ?

Et bien c’est assez simple en fait. Lors des missions Apollo, des réflecteurs lasers (ou prismes lunaires) ont été déposé sur le sol de la lune.

Comment mesure t’on la distance Terre-Lune ? #ApolloDay #Lune #science @CiteEspaceComment mesure t’on la distance Terre-Lune ? #ApolloDay #Lune #science @CiteEspace

On vise les prismes sur la Lune avec un rayon laser et on attend son retour. Ensuite il ne reste plus qu’à effectuer un calcul pour avoir la distance précise à quelques centimètres.

Le plus dur dans cette opération est que le rayon laser est détourné par l’atmosphère de la Terre, et que les prismes sont assez petits puisqu’ils font environ 50 cm sur 50 cm. C’est pour cela que les rayons envoyés vers la Lune effectuent un balayage de la zone où se trouve le réflecteur qu’il vise.

Ainsi les scientifiques sont certains de capter un signal en retour.

Comment mesure t’on la distance Terre-Lune ? #ApolloDay #Lune #science @CiteEspace

Il faut aussi savoir que les prismes sur le sol lunaire ne sont posés ni à plat, ni debout, mais orientés avec un angle précis de manière à renvoyer le rayon vers la position qu’auront les capteurs au moment du retour. Et oui, la Terre et la Lune sont en mouvement permanent et même si le rayon va à la vitesse de la lumière, le temps de faire le voyage aller et le voyage retour, la station qui transmet le signal n’est plus au même endroit.

Il y a aujourd’hui 5 primes déposés successivement par les missions Apollo 11, Luna 17, Apollo 14, Apollo 15 et Luna 21. Le plus utilisé est celui d’Apollo 15 puisque son utilisation est de 80 %.

Comment mesure t’on la distance Terre-Lune ? #ApolloDay #Lune #science @CiteEspace

C’est grâce à ces mesures que l’on sait que la Lune est à environ 384 467 Kilomètres (trois cent quatre-vingt quatre milles quatre cent soixante sept kilomètres) de la Terre et qu’elle s’éloigne de 3,8 cm par an.

Voir les commentaires

Premier déploiement du portique mobile Ariane 6 #ESA # Ariane6

Publié le par Charisson dans l'Espace d'après unz source de l'ESA

Regardez le timelapse du premier déploiement du portique mobile Ariane 6 alors qu'il se déplace sur une piste de 97 m en direction de la rampe de lancement du port spatial européen de Kourou, en Guyane française.

Cette structure métallique haute de 90 mètres pèse près de mille tonnes de plus que la tour Eiffel française.

Il abritera Ariane 6 et, une fois l’équipement entièrement équipé, pesera 8200 tonnes.

Ses plates-formes donnent accès au lanceur pour une intégration sur la rampe de lancement.

Il protège Ariane 6 jusqu’à ce que ses portes soient ouvertes et qu’il se rétracte environ cinq heures avant le lancement.

 

Le portique mobile repose sur 16 bogies, chaque bogie comprend huit roues et chaque roue est équipée d'un moteur électrique. Au total, 128 moteurs électriques se synchronisent pour mettre les roues en mouvement le long des rails.

Source : ESA

Voir les commentaires

Washington fête les 50 ans d'Apollo 11 en grand ! #ApolloDay @NASA

Publié le par Charisson dans l'Espace

Le Smithsonian est l’une des nombreuses grandes institutions marquant l’anniversaire du premier pas de l’homme sur la Lune.

En plus de projeter une superbe fusée Saturn V de 17 mètres sur la face est du Washington Monument pendant plusieurs nuits, elle présenta les 19 et 20 juillet une émission spéciale de 17 minutes qui combina des illustrations cartographiques de projection en plein mouvement et des images d'archives retraçant le voyage épique d'Apollo 11.

Cette attraction gratuite se déroulait plusieurs fois par soir. Elle comprenait entre autres une reconstitution de l'horloge du compte à rebours du Centre spatial Kennedy de 20 mètres.

Voir les commentaires

Lorsque Hayabusa 2 récolte @haya2e_jaxa

Publié le par Charisson dans l'Espace

Lorsque la sonde Hayabusa 2 veut récolter des poussières d'astéroïde ça ce passe comme ca, ! Attention au choc !!!

Voir les commentaires

EYESAT : Un cubesat prêt à décoller. Mais c'est quoi @CNES

Publié le par CNES

EYESAT : Un cubesat prêt à décoller. Mais c'est quoi @CNES

Voir les commentaires

La Cité de l'Espace de Nuit @CiteEspace #toulouse

Publié le par Charisson dans l'Espace

Voir cette publication sur Instagram

La Cité de l'espace de nuit toujours aussi belle.

Une publication partagée par Charlyne (@spaceblog11) le

Voir les commentaires

Merci le CNES

Publié le par Charisson dans l'Espace

Merci le CNES
Merci le CNES

Reçu il y a deux jours suite au concour

Voir les commentaires

Apollo 11 les Premiers Pas

Publié le par Charisson dans l'Espace

Voir les commentaires

La France participe à la prochaine mission de la NASA sur la Lune @NASA @CNES

Publié le par Charisson dans l'Espace

La France a rejoint une mission lunaire dirigée par la NASA et l'Europe devrait faire de même, a déclaré le chef de l'espace français.

 

Les agences spatiales américaine et française, la NASA et le CNES, ont signé lors du salon aéronautique du 19 juin à Paris un accord qui permettra à la France de participer à la mission baptisée «Artemis», d'après la déesse grecque de la chasse et de la lune. Le projet conçu par les États-Unis vise à envoyer «la première femme et le prochain homme» sur la surface lunaire dès 2024.

 

"Il y a un certain enthousiasme autour de la mission", a déclaré le président du CNES, Jean-Yves Le Gall, lors d'un entretien dans la capitale française après des entretiens entre les responsables des principales agences spatiales mondiales. "L'Europe doit clairement en faire partie."

 

Il a déclaré que l'Europe discuterait de l'ampleur de sa participation à Artemis à Séville, en Espagne, en novembre, lorsque les États membres et l'Agence spatiale européenne se réuniraient pour discuter des futurs plans spatiaux. Le bloc pourrait dépenser jusqu'à 600 millions d'euros (680 dollars) par an pour ce projet, a déclaré Le Gall.

 

L’Europe a surtout observé de côté les efforts des États-Unis et de la Chine pour atteindre le premier atterrissage lunaire habité depuis 1972, en se demandant quel rôle elle jouerait compte tenu de ses contraintes budgétaires et de son appétit moindre pour de gigantesques projets spatiaux.

 

Mais le président français Emmanuel Macron a exhorté le bloc à renforcer sa stratégie spatiale, évoquant de nouvelles menaces de la part de la Chine et de la Russie et des tensions avec les États-Unis, garant traditionnel de la sécurité européenne. Il s’est engagé à renforcer le programme spatial militaire de la France face à la militarisation progressive de l’atmosphère extérieure de la Terre.

Le Gall a déclaré que l'une des façons de financer Artemis serait de détourner les 150 millions d'euros que la France consacre chaque année à la Station spatiale internationale - une mission conjointe de la Russie, du Japon, des États-Unis, de l'Europe, du Canada et d'autres pays. 1998 et devrait prendre fin vers 2030.

Une femme ou un autre homme qui atterrit sur la Lune dans cinq ans n’est cependant pas certain.

 

La NASA continue de faire pression sur le Congrès et le président Donald Trump pour qu'ils approuvent le projet, qui nécessite 20 à 30 milliards de dollars supplémentaires, en plus du budget normal de l'agence, pour pouvoir démarrer en 2024, a déclaré à CNN son administrateur Jim Bridenstine le 14 juin Trump ce mois-ci a déclaré sur Twitter que la NASA devrait se concentrer sur Mars.

Lire la suite: Trump chides à la NASA pour se concentrer sur la lune après avoir focalisé la NASA sur la lune

La Chine, pour sa part, n’a pas fixé de date pour une mission lunaire habitée. Beijing a débarqué un robot de l'autre côté de la lune en janvier et a déclaré que les humains pourraient suivre, sans donner de délai.

Le Gall a déclaré qu’il n’y avait aucun plan pour que l’Europe développe sa propre capacité d’envoyer des humains dans l’espace et que, pour le moment, elle reste comme le «passager».

Mais la recherche spatiale en elle-même présente des avantages, a-t-il ajouté, et a conduit à des percées - telles que l'imagerie par résonance magnétique ou IRM, le système de positionnement global ou GPS, ainsi que le téflon, le revêtement antiadhésif utilisé dans les casseroles de cuisson.

 

"L'espace", a déclaré Le Gall, "est une vitrine."

 

Source : NASA

 

Article originale (en anglais) : https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-06-20/france-hitches-a-ride-on-nasa-s-next-mission-to-the-moon

La France participe à la prochaine mission de la NASA sur la Lune @NASA @CNES

Voir les commentaires

Lune, Episode II, On y retourne !

Publié le par Charisson dans l'Espace

@CiteEspace @florencseroussi

Lune, Episode II, On y retourne !

Lune, Episode II, On y retpurne !

 

384400 km, c’est la distance qui sépare notre Terre de l’astre le plus proche de nous ; la Lune ! Et bien moi j’ai de la chance parce que depuis peu, la distance qui me sépare de la Lune est de 100 km.

 

Non je n’ai pas emménagé dans une station spatial en orbite autour de la Lune, mais j’ai la chance de vivre à 100 km de la Cité de l’Espace de Toulouse.

 

Le rapport me direz-vous ? Il est simple, depuis le 20 avril 2019, tel Neil Armstrong et Buzz Aldrin, vous aussi venez poser votre empreinte sur le sol lunaire.

 

Avec l’exposition « Lune, Épisode II, on y retourne » vous pourrez découvrir tous les secrets de cet astre en vous promenant sur la base lunaire de la cité de l’espace.

 

Travail, loisir ou vie quotidienne des Moonwalkers, ils vous disent absolument tout. Vous pourrez même faire une sortie guidé dans un Rover de transport qui vous emmènera vous promener a l’extérieur des installations de la base lunaire.

 

Une visite en immersion total qui mettra votre esprit en apesanteur ! 

Lune, Episode II, On y retourne !Lune, Episode II, On y retourne !
Lune, Episode II, On y retourne !Lune, Episode II, On y retourne !Lune, Episode II, On y retourne !
Lune, Episode II, On y retourne !Lune, Episode II, On y retourne !

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>