Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #cite de l'espace tag

La lumière des Étoiles

Publié le par Charisson dans l'Espace

Si vous observez le ciel étoilé la nuit, vous avez certainement remarqué que toutes les étoiles ne brillent pas avec la même intensité.

Les scientifiques ont donc créé une unité de mesure pour l’intensité lumineuse d’un astre, on l’appelle « magnitude ».

Pour cela, ils ont pris une étoile comme référence. Il s’agit de l’Etoile VEGA, qui se situe dans la constellation de la Lyre, et qui est la 5ème étoile la plus brillante de l’hémisphère nord. Ils lui ont ainsi donné la magnitude zéro.

    La lumière des Étoiles
    La lumière des Étoiles

    Partant de cette étoile, les scientifiques ont quantifié la luminosité comme suit :

    • Une étoile moins brillante que VEGA aura une magnitude supérieure, exemple si une étoile brille 2,5 fois moins que VEGA, elle aura une magnitude de +1
    • Une étoile plus brillante que VEGA aura une magnitude inférieure, exemple si une étoile brille 2,5 fois plus que VEGA, elle aura une magnitude de 1

     

    Explications :

    • Chaque fois que vous augmentez la magnitude de 1, vous divisez la quantité de lumière que vous voyez par 2,5. Exemple : une étoile avec une magnitude de 6 sera 250 fois moins lumineuse que VEGA ; 2,5x2,5x2,5x2,5x2,5x2,5=250
    • A l’inverse, chaque fois que vous diminuez la magnitude de 1, vous multipliez la quantité de lumière que vous voyez par 2,5. Exemple : une étoile avec une magnitude de 3 sera 15 fois plus lumineuse que VEGA ; 2,5x2,5x2,5=15
    La lumière des Étoiles

    Pour vous donner une idée, l’étoile la moins brillante qu’il est possible d’observer à l’œil nu par une nuit noir, sans Lune, ni pollution lumineuse à une magnitude de 6. Avec une bonne paire de jumelle astronomique, on peut observer des étoiles avec une magnitude de 10, soit 9000 fois moins lumineuse que VEGA. Le télescope Hubble, en orbite autour de la Terre, peut observer des objets avec une magnitude de 30, soit presque 900 milliards de fois moins lumineux que VEGA.

    Par opposition, on peut donc observer des objets plus lumineux que VEGA. Sirius, de la constellation du grand chien, est l’étoile la plus lumineuse que l’on peut observer, avec une magnitude de moins 1,5. Vénus, que l’on appelle l’étoile du berger mais qui est une planète, à une magnitude de moins 4,6 ; soit 60 fois plus lumineuse que VEGA, permettant ainsi son observation même de jour. L’ISS, lorsqu’elle est la plus brillante, peut avoir une magnitude de moins 5,3 ; soit 100 fois plus lumineuse que la plus lumineuse des étoiles.

    Voilà, maintenant la lumière des étoiles n’a plus de secret pour vous !

    La lumière des Étoiles

    Voir les commentaires

    La cité de l’Espace - Le Stellarium @CiteEspace

    Publié le par Charisson dans l'Espace

    Vous pourrez approfondir vos connaissances tout au long des expositions interactives, permanentes ou non.

    Constitué de 4 niveaux, vous y découvrirez au Niveau 2 l’Observatoire de l’Univers qui vous plongera vers les confins de l’espace et de sa création.

    Le Niveau 1 vous parlera des technologies avec le pôle Météo, de notre planète avec le Vaisseau Terre ou avec les secrets de la lune, de l’ISS ou encore de l’expérience de l’apesanteur avec le Quai du Système solaire.

    Le niveau 0 est le centre de lancement des fusées, découvrez leur fonctionnement, la préparation et les équipements qui les composent.

    Le dernier niveau, le niveau -1, celui des expositions temporaires où actuellement se trouve l’exposition astronaute pour découvrir leur vie à bord de l’ISS. Regardez à travers la coupola, découvrez comment ils se nourrissent ou se lavent. Partagez leur expérience avec la salle sans dessus-dessous et tellement d’autres encore…

    Et à la sortie traversez le Hall d’entrainement pour tester vos limites, mais chut il ne faut pas tout dévoiler.

    Vous pourrez finir votre journée par un souvenir spatial dans la boutique de la cité et prolonger ainsi le rêve de cette journée.

    La cité de l’Espace - Le Stellarium @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Le Stellarium @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Le Stellarium @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Le Stellarium @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Le Stellarium @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Le Stellarium @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Le Stellarium @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Le Stellarium @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Le Stellarium @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Le Stellarium @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Le Stellarium @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Le Stellarium @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Le Stellarium @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Le Stellarium @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Le Stellarium @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Le Stellarium @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Le Stellarium @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Le Stellarium @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Le Stellarium @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Le Stellarium @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Le Stellarium @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Le Stellarium @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Le Stellarium @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Le Stellarium @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Le Stellarium @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Le Stellarium @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Le Stellarium @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Le Stellarium @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Le Stellarium @CiteEspace

    Voir les commentaires

    La cité de l’Espace - L’Astralia

    Publié le par Charisson dans l'Espace

    Vous êtes plus aventurier du fauteuil qu’Indiana Jones en herbe ? Alors rendez-vous à l’Astralia pour découvrir la salle IMAX, d'une capacité de 300 places. Elle propose des films en 3D sur un écran géant plat de 400 m2.

    Cela ne vous suffit pas, il vous en faut toujours plus ? Découvrez le Planétarium avec son écran voûté à 360°. Ce simulateur astronomique vous fera plonger aux confins de notre univers en visitant des mondes jusqu’à lors inaccessibles.

    Le 149 café, situé dans le hall de l’Astralia vous proposera des collations pour vous remettre de vos émotions.

    La cité de l’Espace - L’Astralia
    La cité de l’Espace - L’Astralia

    Voir les commentaires

    La cité de l’Espace - Les jardins de la cité @CiteEspace

    Publié le par Charisson dans l'Espace

    Vous aimez flâner au soleil tout en cultivant vos connaissances ? Les jardins de la cité de l’espace sont un lieu unique pour ça. De reproductions d’engins spatiaux à taille réelle (Hubble, Soyouz, Ariane, etc…), à la visite de la station MIR en passant par la découverte du système solaire ou de la capsule du Soyouz à bord de laquelle vous pourrez prendre place, histoire de vous prendre pour un astronaute.

    Vous passerez ainsi un bon moment en plein air et pourquoi ne pas en profiter pour prendre une petite collation à La Terrasse Guyanaise ou à l’Astronaute Café.

    Emmenez vos enfants au Square des petits Astronautes pour un grand moment d’aventure et de détente.

    La cité de l’Espace - Les jardins de la cité @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Les jardins de la cité @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Les jardins de la cité @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Les jardins de la cité @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Les jardins de la cité @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Les jardins de la cité @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Les jardins de la cité @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Les jardins de la cité @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Les jardins de la cité @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Les jardins de la cité @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Les jardins de la cité @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Les jardins de la cité @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Les jardins de la cité @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Les jardins de la cité @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Les jardins de la cité @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Les jardins de la cité @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Les jardins de la cité @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Les jardins de la cité @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Les jardins de la cité @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Les jardins de la cité @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Les jardins de la cité @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Les jardins de la cité @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Les jardins de la cité @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Les jardins de la cité @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Les jardins de la cité @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Les jardins de la cité @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Les jardins de la cité @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Les jardins de la cité @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Les jardins de la cité @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Les jardins de la cité @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Les jardins de la cité @CiteEspace
    La cité de l’Espace - Les jardins de la cité @CiteEspace

    Voir les commentaires

    Concours "Faites voyager vos histoires" #ecrireproxima @Thom_astro

    Publié le par Charisson dans l'Espace

    Un grand bravo aux deux gagnants Paul-Louis Drouffe et Manon Tendil qui ont remportés le Concours "Faites voyager vos histoires" dont Thomas a lu leurs textes. @Thom_astro

     

    Quand à moi je vous fais partager le texte que j'ai écrit pour ce concours.

     

    Planète Hérisson

     

    La huitième et dernière planète fût celle d'un hérisson.

    Le hérisson, occupé, ne remarqua pas la présence du petit prince :

    "22, hop pastille ! 23, hop pastille ! Ho, bonjour dit-il. 24, hop pastille !...

    Le petit prince lui demanda :

    "Pourquoi mets-tu des pastilles sur ces escargots ?

    Il répondit :

    "Parce qu'ils sont si nombreux que j'ai peur de les compter 2 fois"

    Le petit prince demanda alors :

    "Alors pourquoi les compter ?"

    Le hérisson trop concentré n'entendait plus les questions. "35, hop pastille ! 36, hop pastille !..."

    Le petit prince n'abandonnant jamais une question, lui redemanda :

    "Pourquoi tu les comptes ?"

    Le hérisson répondit :

    "Ces escargots sont ma nourriture et j'ai peur de manquer"

    Le petit prince lui dit alors :

    "Mais tu ne peux pas en manquer, ta planète en est recouverte !"

    Le hérisson regarda le petit prince et haussant les épaules lui dit :

    "Bah, c'est normal ! Je suis végétarien ! 45, hop pastille ! 46, hop pastille !..."

    Le petit prince s'en fut en se remémorant ses précédents voyages et il pensa :

    "Décidément, il n'y a pas que les adultes qui soient bizarres".

    Voir les commentaires

    La #YurisNight de Toulouse le 12 Avril 2017 @SpaceUp_FR

    Publié le par Charisson dans l'Espace

    La , soirée organisée par pour commémorer le vol de Youri Gagarine, premier homme dans l'espace, c'est déroulé à Toulouse.

    Une très belle soirée à renouveler, dommage que l'on est pas pu rester plus longtemps. Un grand merci aux organisateurs pour ce bon moment.

    Vive l'espace et vive la science !

    @SpaceUp_FR #YurisNight
    @SpaceUp_FR #YurisNight
    @SpaceUp_FR #YurisNight
    @SpaceUp_FR #YurisNight
    @SpaceUp_FR #YurisNight
    @SpaceUp_FR #YurisNight
    @SpaceUp_FR #YurisNight
    @SpaceUp_FR #YurisNight
    @SpaceUp_FR #YurisNight
    @SpaceUp_FR #YurisNight
    @SpaceUp_FR #YurisNight
    @SpaceUp_FR #YurisNight
    @SpaceUp_FR #YurisNight
    @SpaceUp_FR #YurisNight
    @SpaceUp_FR #YurisNight

    @SpaceUp_FR #YurisNight

    Voir les commentaires

    La cité de l’Espace - Le TerraDome, et la coupole de l’astronome @CiteEspace

    Publié le par Charisson dans l'Espace

    Quoi de mieux pour comprendre l’univers et la science que de se lancer le défis de gagner le quiz du TerraDome ? En famille, entre amis ou seul contre tous, vous mettrez à rude épreuve vos neurones et vos connaissances. Vous apprendrez de nouvelles choses et avant tout vous passerez un bon moment de détente et de rigolade.

    Continuer en sortant du TerraDome par la Coupole de l’Astronome. Voilà un télescope que vous ne pourrez pas avoir chez vous et qui vous permettra d’observer, le soleil ou des planètes comme vous ne les avez jamais vues. Un guide vous confiera leur secret les plus profonds !!! Une aventure à part entière et un régal pour les yeux.

    La cité de l’Espace - Le TerraDome, et la coupole de l’astronome @CiteEspace

    Voir les commentaires

    Anniversaire du Vol de Youri Gagarine !

    Publié le par Charisson dans l'Espace

    Youri Alexeïevitch Gagarine est le premier homme à avoir effectué un vol dans l'espace au cours de la mission Vostok 1 le

    Le vol de Vostok 1

    Les chances de réussite sont estimées à 50%. Le lancement est prévu depuis le cosmodrome de Baïkonour. Les soviétiques ont tout préparés en cas d’imprévu : des provison pour 13 jours et un protocole au cas où Youri Gagarine se pose dans un pays étranger ainsi qu’une balise et même une orbite qui permet au vol Vostok 1 de freiner et redescendre tout seul au bout de 2 à 7 jours.

    Le jour J, Gagarine est réveillé à 5h30 du matin. On lui fait prendre un petit déjeuner léger puis un l’aide à enfiler sa combinaison spatiale SK-1. Gagarine déclarera plus tard : « Bien sûr que j'étais nerveux - seul un robot n'aurait pas été nerveux à un tel moment et dans une telle situation ». Le vol doit être totalement automatisé et Youri Gagarin a juste une enveloppe en cas d’urgence contenant un code pour débloquer les commandes, mais plusieurs personnes lui souffleront le code avant le décollage.

    Le vol décolle à l’heure prévue (6h07 GMT, 9h07 à Moscou) et Gagarine s’exclame : « Et c’est parti !». La fusée monte dans le ciel et le centre de contrôle demande comment il va et Gagarine répond : « Bien et Vous ? ». 2 minutes après le décollage, la coiffe qui recouvre le vaisseau est larguée libérant ainsi le hublot permettant à Gagarine de voir à l’extérieur, il déclare : « Je vois les nuages. Le site d'atterrissage... C’est magnifique ! Quelle beauté ».

    11 minutes après le lancement Gagarine est en orbite et commence son tour de la terre qui va durer 1h48 à une moyenne de 250 kilomètre de la surface.Gagarine devient le premier homme à voyager dans l'espace et le premier homme à effectuer une orbite autour de la Terre.

    Gagarine est ému par la beauté de la Terre, bleue, ronde et à l'atmosphère si ténue. Il expérimente l'impesanteur et constate qu'il peut manger, boire et travailler normalement même s'il doit arrêter la rédaction de son journal de bord ayant perdu son crayon qui s'est envolé dans un coin de la cabine, la vis qui devait le retenir par un fil s'étant desserrée. Alors qu'il arrive au-dessus de l'océan Pacifique, Gagarine passe dans l'ombre de la Terre pour sa première et seule « nuit » en orbite et est émerveillé par la beauté de l'espace étoilé.

    Gagarine arrive à la fin de sa révolution autour de la terre, les rétrofusées sont misent en marche et le vaisseau se retrouve secoué dans tous les sens et se met à tourner sur lui-même. Gagarine rapporte « Tout tournait. Je voyais d'abord l'Afrique, puis l'horizon, puis le ciel. J'avais à peine le temps de protéger mes yeux des rayons du soleil. J'ai mis mes jambes de manière à couvrir le hublot sans avoir à fermer les stores. »

    En fait, le module dans lequel se trouve Gagarine ne s’est pas détaché complètement du module de service contenant les appareillages devenus inutiles et il entrainait Gagarine dans sa chute. Du coup, c’est la partie la moins protégée qui se retrouvait en friction avec l’atmosphère et qui se mettait à chauffer. Gagarine décrit ainsi cette phase de sa descente vers la Terre : « le vaisseau spatial était entouré de flammes, [...] j'étais un nuage de feu qui fonçait vers la Terre ».

    La situation est critique mais Gagarine calme transmet au contrôle que tout va bien et 10 minutes après le déclenchement de la rentrée atmosphérique, les deux modules se séparent.

    À quelques kilomètres du sol, Gagarine s'éjecte de la capsule : il effectue le reste de sa descente en parachute. Descente pendant laquelle il se met à chanter pour lui-même. Il se pose vers 10 h 55 (heure de Moscou, 7 h 55 GMT) dans un champ près d'un ravin non loin dans la région de la ville de Saratov: le premier vol habité a duré 108 minutes dont 89 en orbite terrestre.

    Aujourd’hui nous fêtons l’anniversaire de se vole et nous serons à la #YurisNight ce soir à Toulouse @connexionlive.

    #YurisNight 12 avril 2017 à Toulouse @connexionlive avec @SpaceUp_FR

    #YurisNight 12 avril 2017 à Toulouse @connexionlive avec @SpaceUp_FR

    Le module de descente de Vostok 1 exposé au musée RKK Energia à Moscou.

    Le module de descente de Vostok 1 exposé au musée RKK Energia à Moscou.

    Anniversaire du Vol de Youri Gagarine !
    Anniversaire du Vol de Youri Gagarine !

    Voir les commentaires

    Les débris de l'espace

    Publié le par Charisson dans l'Espace

    Voir les commentaires

    La cité de l’Espace - La base des enfants @CiteEspace

    Publié le par Charisson dans l'Espace

    Située dans le support de lancement d’Ariane 5, la base des enfants permet aux plus petits comme aux plus grands de découvrir l’univers, le temps, les fusées, le système solaire et bien d’autres choses de manière ludique à travers des jeux, des quizz, des vidéos, et des décors plus réalistes les uns que les autres.

    Certainement le lieu par lequel il faut commencer lorsque l’on a des enfants en bas âge. La base des enfants permet une première introduction dans le monde merveilleux que vous découvrirez tout au long de votre visite à la cité de l’espace.

    La cité de l’Espace - La base des enfants @CiteEspace
    La cité de l’Espace - La base des enfants @CiteEspace
    La cité de l’Espace - La base des enfants @CiteEspace

    Voir les commentaires

    << < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>