Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #mars 2020 tag

Présentation du Rover Perseverance et de la Mission Mars 2020

Publié le par Charisson dans l'Espace

Le Rover Perceverance de la NASA, qui s’envole pour la planète MARS le 30 juillet 2020, est le plus perfectionné et le mieux équipé des machines envoyées sur la planète rouge par l’homme.

Il va rejoindre son petit frère CURIOSITY qui explore le sol martien depuis plusieurs années.

Perseverance est le fruit d’une coopération internationale afin de lui permettre d’embarquer un maximum d’outils ultra performants. Ces outils doivent nous en apprendre plus sur l’histoire de MARS et notamment sur la présence d’une vie Martienne actuelle ou passée.

Mais sans plus attendre, passons à la présentation de ces instruments en commençant par une présentation générale de Perceverance et de l’emplacement des instruments en regardant l’image ci-dessous, ainsi que la vidéo faite lors de la journée Mars 2020 à la Cité de l’espace de Toulouse.

Présentation du Rover Perseverance et de la Mission Mars 2020

MEDA : Mars Environmental Dynamics Analyzer est un analyseur dynamique de l’environnement de Mars. Il mesure la météo martienne en incluant la vitesse et la direction des vents, la température, l’humidité ainsi que la quantité et la taille des particules de poussières dans l’atmosphère martienne.

Présentation du Rover Perseverance et de la Mission Mars 2020

MOXIE : Mars Oxygen In-Situ Resource Utilization Experiment et un outil qui a pour mission de produire de l’oxygène à partir de l’atmosphère martienne, composé de dioxyde de carbone afin de préparer les futures explorations humaines de Mars.

Présentation du Rover Perseverance et de la Mission Mars 2020

PIXL : Planetary Instrument for X-ray Lithochemistry est un spectromètre à rayon X qui identifie les éléments chimiques à très petite échelle. Il est également équipé d’une caméra capable de prendre en photo des roches aussi petite qu’un grain de sel qui sont ensuite analysées. Ces deux instruments ont pour mission de trouver des traces microbiotiques de vie sur Mars.

Présentation du Rover Perseverance et de la Mission Mars 2020

RIMFAX : Radar Imager for Mars' Subsurface Experiment est un radar qui utilise des ondes pour sonder le sol sous le rover.

Présentation du Rover Perseverance et de la Mission Mars 2020

SHERLOC : Scanning Habitable Environments with Raman & Luminescence for Organics & Chemicals, monté sur le bras robotique du rover, utilise des spectromètres, un laser et une caméra afin de rechercher des éléments organiques et minéraux qui ont pu être altérés par un environnement aquatique et qui pourraient être des signes des vies passées microbiennes sur Mars.

Présentation du Rover Perseverance et de la Mission Mars 2020

MASTCAM-Z : c’est le nom de l’ensemble des systèmes de la caméra montée sur ce mat. Elle est équipée d’un zoom qui permet de prendre des photos en 3D et des vidéos à haute vitesse pour permettre un examen détaillé des objets même éloignés. Son travail principal sera de faire des vidéos en haute définition et des images panoramiques couleur 3D de la surface martienne. Elle est montée à 2 mètres de hauteur grâce au mat du Rover pour lui permettre des prises de vue sans obstacle.

Présentation du Rover Perseverance et de la Mission Mars 2020

SUPERCAM examine les roches et le sol martien à l’aide d’une caméra, d’un laser et d’un spectromètre. Ce dernier permet de décomposer la structure des roches pour connaitre leur composition. SuperCam permet de rechercher des composants organiques qui pourraient montrer une vie passée sur Mars. SuperCam est capable d’identifier la composition chimique et minérale de cibles aussi petites qu’une pointe de stylo, à une distance de 7 mètres.

Présentation du Rover Perseverance et de la Mission Mars 2020

Pour mieux se rendre compte de l’emplacement des instruments embarqués sur le Rover, regardez la photo ci-dessous.

Présentation du Rover Perseverance et de la Mission Mars 2020

Vous en connaissez un peu plus sur les instruments qui embarquent à bord de Perceverance, mais regardons et écoutons les scientifiques qui ont travaillés dessus nous en parler :

 

Sylvestre MAURICE : Astrophysicien à l’IRAP et spécialiste de l’exploration du Système Solaire. Avec le CNES il est responsable de la partie française de la caméra chimique des robots martiens Curiosity et Perseverance de la NASA.

Agnès COUSIN : Géologue, astronome à l’IRAP. Agnès COUSIN a travaillé sur les caméras chimiques des robots Curiosity et Perseverance. Elle est en charge de leur étalonnage, au laboratoire et à la surface de Mars. A ce titre, elle s’est chargée de la mise en place de la météorite martienne embarquée sur le Rover Perseverance.

David MIMOUN : Enseignant-chercheur et Professeur à l’ISAE-SUPAERO, spécialiste de la planète Mars, il présentera le microphone embarqué sur la caméra chimique ou analyseur laser SuperCam du robot Perseverance de la mission Mars 2020.

Jérémie LASUE : Astrophysicien à l’IRAP et spécialiste de Mars et des petits corps. Il explore Mars avec la caméra chimique de Curiosity, et bientôt avec Perseverance. Il participe aussi au retour d’échantillon de la lune de Mars Phobos par la sonde japonaise MMX.

Baptiste CHIDE : Doctorant à l’ISAE-SUPAERO et à l’IRAP travaille sur l’exploration sonore de la surface de la planète Mars en préparant le microphone de l’instrument SuperCam du Rover Perseverance de la mission Mars 2020.Grâce à cet équipement, on va pouvoir écouter pour la première fois l’ambiance sonore de la planète Mars.

Gabriel PONT : Ingénieur au CNES. Précédemment responsable de l’instrument, le sismomètre SEIS, sur la mission martienne INSIGHT, il est désormais responsable des équipes opérationnelles en charge des instruments français embarqués sur Curiosity et Perseverance.

André DEBUS : Docteur-ingénieur, chef de projet CNES des contributions françaises aux projets martiens, Mars2020 et Exomars (2022).

Un autre Rover avant lui était déjà parti pour Mars, il s’agit de Curiosity, regardons une démonstration de ses possibilités présentées par un animateur de la cité de l’espace.

Certes un spécialiste c’est bien, mais qu’en pense l’un des plus chevronné de nos spationautes, Jean-François CLERVOY, qui a effectué trois missions à bord de la navette spatiale américaine, en 1994 pour étudier l’atmosphère, en 1997 pour ravitailler la station russe MIR et en 1999 pour réparer le télescope spatial Hubble.

Enfin cet article n’aurait pu voir le jour sans l’accueil formidable que nous a offert la cité de l’espace de Toulouse lors de cette journée Mars 2020 et nous tenions en plus de les remercier de laisser le mot de la fin à son directeur général, Jean-Baptiste DESBOIS.

Voir les commentaires

Envoyez votre nom sur Mars

Publié le par Charisson dans l'Espace

Envoyez votre nom sur l’an planete Mars avec l’expedition Mars 2020 !

Envoyez votre nom sur Mars

Voir les commentaires

La mission Mars de la NASA se met à l'écart après que le bouclier thermique se fissure sous la pression. #Mars2020

Publié le par Charisson dans l'Espace

L'écran thermique est conçu pour protéger la mission Mars 2020 dans les phases initiales de sa descente et de son atterrissage.

L'écran thermique est conçu pour protéger la mission Mars 2020 dans les phases initiales de sa descente et de son atterrissage.

Une partie critique de la prochaine mission de 2 milliards de dollars de la NASA à destination de Mars a été interrompue lors des tests effectués au début du mois.

 

Le bouclier thermique de la mission Mars 2020 subissait des tests de résistance lorsqu'il a développé une fissure apparaissant sur toute sa circonférence. Le bouclier est conçu pour protéger le robot lorsqu'il pénètre dans l'atmosphère martienne.

 

"L'essai a été conçu pour soumettre l'écran thermique à des forces jusqu'à 20% supérieures à celles attendues lors de l'entrée dans l'atmosphère martienne", a déclaré la NASA dans un communiqué. La fissure était "inattendue" selon le communiqué, et les ingénieurs devront construire un nouveau bouclier pour la mission.

 

Mars 2020 est destiné à envoyer un Rover à six roues qui cherchera des signes potentiels de vie sur la planète rouge. Et il montrera les étapes initiales nécessaires pour une future mission de Mars qui retournera des échantillons sur Terre.

 

L'écran thermique est une structure incurvée fabriquée principalement à partir d'un matériau léger connu sous le nom d'ablater au carbone imprégné de phénol. PICA est aussi léger que le bois de balsa, mais peut supporter des températures de près de 4 000 degrés Fahrenheit alors que le vaisseau spatial vient crier dans l'atmosphère martienne.

 

Le même matériau est utilisé sur la capsule Dragon de SpaceX, pour réapprovisionner la Station spatiale internationale.

 

Les ingénieurs du Jet Propulsion Laboratory de la NASA travaillent avec Lockheed Martin, l'entrepreneur qui a construit le bouclier thermique, pour comprendre pourquoi le bouclier s'est fissuré. Les résultats pourraient conduire à des changements dans la conception du bouclier de remplacement que la NASA a demandé à Lockheed de construire.

Une vidéo décrivant le processus d'atterrissage du rover Curiosity de la NASA sur Mars.

Le bouclier cassé est le deuxième revers pour une mission majeure de la NASA ces derniers mois. En mars, la NASA a annoncé que son prochain grand télescope spatial, connu sous le nom de James Webb Space Telescope, serait retardé en raison d'un problème avec un bouclier en aluminium conçu pour le protéger des rayons du soleil. Cela a repoussé le lancement d'environ un an et signifie que le télescope dépassera son prix de 8 milliards de dollars.
 
Un porte-parole de la NASA affirme que l'agence n'a pas d'estimation du coût de remplacement de l'écran thermique de la mission de Mars. L'agence se dit cependant confiante que le remplacement sera prêt à temps pour la date de lancement prévue de Mars 2020 en juillet de cette année.
 
Traduit de l’article original sur NPR.org de Joe Palca
 
Rover Mars 2020
Rover Mars 2020Rover Mars 2020

Rover Mars 2020

Phase d'opérations de surface

Phase d'opérations de surface

La phase d'opérations de surface est le moment où le robot effectue ses études scientifiques sur Mars. Après un atterrissage en toute sécurité (février 2021), Mars 2020 a une mission principale d'au moins une année martienne (687 jours terrestres). 
 
Le robot Mars 2020 utilise une stratégie de mise en cache de dépôt pour son exploration de Mars.

Voir les commentaires