Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #satellites tag

Lisa pathfinder fin d'une mission

Publié le par Charisson dans l'Espace

Voir les commentaires

Des livres sur l'espace comme cadeau ! Trop Bien !

Publié le par Charisson dans l'Espace

C’est plus mon anniversaire, mais ça c’est un super cadeau que ma fait ma mamie et que je viens de recevoir ! Merci Mamie ! Des super livres dont je vous laisse la description ci-dessous :

 

Bonjour cosmos !

Par Valentina Terechkova (Première femme de l’espace), et Valeri Bykovski (82 révolutions autour de la Terre). Préface de Youri Gagarine (premier homme de l’espace). Traduit du russe. Par eux-même. 1963.

Avec en prime une carte postale dédicacé de Youri GAGARINE. (Trop Bien)

 

Le chemin du cosmos

Le premier cosmonaute vous parle. Les éditions en langues étrangères, Moscou s.d. (1961).

 

UN SOVIETIQUE DANS LE COSMOS

Collection "Etudes Sovietiques". 12 AVRIL 1961.

Reprend l’histoire de Youri GAGARINE

 

L’ENCYCLOPEDIE DU COSMOS de 1970 en 6 volumes

 

Vol 1 : promesses de l'astronautique (avec une médaille)


Première partie : les programmes spatiaux. Le printemps des hommes, jeunesse de l'espace, l'astronautique adulte, les américains après Apollo, de la fusée à la navette, la station orbitale soviétique, la terre et la lune, l’homme ou robot et le monde à l’heure de l' espace.

Deuxième partie: satellites au service de la terre.  Découverte spatiale de la terre, une nouvelle ère de la géographie, le cadastre spatial, techniques de détection depuis l’espace, les satellites météo, espace et océan, espace et agriculture et vers une écologie planétaire.

 

Vol 2: découverte de l’espace (avec une médaille)

 

Première partie : télécommunication par le ciel. Les autoroutes de l’information, l’orbite géostationnaire, les satellites de communications US, les stations terriennes Intelsat, le programme Molnya, Anick le satellite domestique canadien, catalogue des fréquences, de Safran au système régional européen, les satellites et l' aviation, le programme Eole, la TV du futur, satellites et éducation et la radioastronomie.

Deuxième partie : l’espace cet inconnu. L’espace empire de la gravitation, les points de Lagrange, espace et apesanteur, la soleil, le vent solaire, la magnétosphère, les météorites messagères de l’espace, las comètes, les nouvelles astronomie, la raie Lyman alpha et notions de mécanique spatiale.


Vol 3: la lune et les planètes (avec une médaille)


Première partie : la lune monde fantastique. De la légende à l’astronomie, la lune que l’astronautique a découverte, l’étonnant magnétisme lunaire, les roches lunaires et leur composition, Lunakhod : un robot sur la lune, au centre de Yevpatoria, atlas de la face avant et la lune et ses mouvements.
Deuxième partie : l'exploration des planètes. La planète Mercure, la chaude venus, mars, la fascinante rouge, Phobos et Deimos, Jupiter la planète géante, saturne et son anneau, Uranus, la planète Neptune, la mystérieuse Pluton, caractéristiques.

 

Vol 4: l’homme hors de la terre (avec une médaille)

Première partie : l’homme à travers l’espace. Les cabines spatiales, l’homme et l’espace, astronautes et cosmonautes, le 12 avril 1961, une femme dans l’espace, marcher dans l’espace, et l’homme est allé sur la lune et le phénomène "light flashing".

Deuxième partie : la politique et l'astronautique. De la course à la coopération, les drames de l’espace, l’espace militaire, la coopération franco-soviétique et le droit et l’espace.


Vol 5: stations orbitales (avec une médaille)


Première partie: station orbitales ports de l’espace. Histoire de la station orbitale, la phase préparatoire, les stations orbitales soviétiques Saliout, Skylab, la première station orbitale américaine, la station orbitale de seconde génération et diététique spatiale.

Deuxième partie: des fusées à la navette. Du rêve à la navette, la fusée, les précurseurs, vers le système de transport spatial, les navettes, la propulsion de la navette, la navette en opération et le monde des fusées.


Vol 6: les industries du ciel (avec une médaille)


Première partie : l’astronautique phénomène économique. Les centres de la NASA, espace et économie soviétique, le Spacelab, le remorqueur spatial, le LM, l’envers d’une fusée et avionique.

Deuxième partie : vers l’infini. Pioneer vers les étoiles, les générateurs radio-isotopiques, cadastrer l’espace, la propulsion chimique, la propulsion électrique en URSS, la fusée nucléo thermique, Nerva, vers les systèmes écologiques et espace et médecine.

Encyclopédie du cosmos - Le chemin du Cosmos - Bonjour Cosmos - Un soviétique dans le Cosmos
Encyclopédie du cosmos - Le chemin du Cosmos - Bonjour Cosmos - Un soviétique dans le CosmosEncyclopédie du cosmos - Le chemin du Cosmos - Bonjour Cosmos - Un soviétique dans le Cosmos
Encyclopédie du cosmos - Le chemin du Cosmos - Bonjour Cosmos - Un soviétique dans le CosmosEncyclopédie du cosmos - Le chemin du Cosmos - Bonjour Cosmos - Un soviétique dans le CosmosEncyclopédie du cosmos - Le chemin du Cosmos - Bonjour Cosmos - Un soviétique dans le Cosmos
Encyclopédie du cosmos - Le chemin du Cosmos - Bonjour Cosmos - Un soviétique dans le CosmosEncyclopédie du cosmos - Le chemin du Cosmos - Bonjour Cosmos - Un soviétique dans le Cosmos

Encyclopédie du cosmos - Le chemin du Cosmos - Bonjour Cosmos - Un soviétique dans le Cosmos

Voir les commentaires

Ils sont arrivés !

Publié le par Charisson dans l'Espace

Mes écussons sont la et ils sont trop beau !

Ils sont arrivés !
Ils sont arrivés !

Voir les commentaires

Les activités du CNES dédiées aux jeunes ! @CNES @ESA_fr

Publié le par Charisson dans l'Espace

Pour tous les enfants comme moi et tous les jeunes, passionnés d'espace et de sciences, le CNES propose une multitude d'activités dédiées.

Zoom sur toutes ces activités à travers cette vidéo.

Voir les commentaires

Effet Gyroscopique et hand spinner ! @CiteEspace

Publié le par Charisson dans l'Espace

Voir les commentaires

ESA's ARTES Core

Publié le par Charisson dans l'Espace

ESA's ARTES Core est le programme de compétitivité qui aide l'industrie européenne et canadienne à développer des produits SATCOM novateurs, des services, des systèmes et des partenariats. Il fournit le l'assistance à n'importe quel point du processus de développement technologique; d'idée initiale à un produit à part entière, système ou service.

Le programme fournit le financement, l'expertise pluridisciplinaire, la connaissance d'affaires, des occasions pour des Petites et moyennes entreprises, des consortiums internationaux et contacte nécessaire pour transformer le concept en réalité.

Voir les commentaires

Derniers passage de l'ISS avec @Thom_astro à son bord le 01 Juin 2017 à 23h00

Publié le par Charisson dans l'Espace

Derniers passage de l'ISS avec @Thom_astro à son bord le 01 Juin 2017 à 23h00Derniers passage de l'ISS avec @Thom_astro à son bord le 01 Juin 2017 à 23h00
Derniers passage de l'ISS avec @Thom_astro à son bord le 01 Juin 2017 à 23h00Derniers passage de l'ISS avec @Thom_astro à son bord le 01 Juin 2017 à 23h00Derniers passage de l'ISS avec @Thom_astro à son bord le 01 Juin 2017 à 23h00
Derniers passage de l'ISS avec @Thom_astro à son bord le 01 Juin 2017 à 23h00Derniers passage de l'ISS avec @Thom_astro à son bord le 01 Juin 2017 à 23h00

Voir les commentaires

Joyeux anniversaire à la sonde Mariner 9

Publié le par Charisson dans l'Espace

La sonde Mariner 9 était une sonde orbitale de la NASA dont la mission était d’étudier la planète Mars. Mariner 9 a été lancée vers Mars le 30 Mai 1971et a atteint la planète Mars le 14 Novembre 1971.

Ce fut le premier engin spatial à se mettre en orbite autour d'une autre planète.

Après plusieurs mois d’attente à cause des tempêtes de sable, la sonde envoya des photos de la surface. Elle analysa également les deux lunes martiennes Phobos et Déimos.

Mariner 9 devrait plonger de l’atmosphère de Mars en 2022.

Joyeux anniversaire à la sonde Mariner 9Joyeux anniversaire à la sonde Mariner 9
Joyeux anniversaire à la sonde Mariner 9
Joyeux anniversaire à la sonde Mariner 9Joyeux anniversaire à la sonde Mariner 9

Voir les commentaires

Les ballons atmosphériques

Publié le par Charisson dans l'Espace

Les ballons atmosphériques ou ballons sondes est un ballon utilisé en météorologie (science de phénomènes atmosphérique comme les nuages, le vent, la neige, etc…) et en astronautique (science et technique pour envoyer des engins dans l’espace comme les fusées).

C’est un ballon, un gros, très gros ballon libre (non piloté) qui est envoyé pour atteindre des altitudes très élevé, en transportant divers instruments de mesures placés dans une nacelle (appelée radiosonde).

L’intérêt de ces ballons est qu’ils coutent beaucoup moins qu’une fusée ou un avion et peuvent atteindre des altitudes allant jusqu’à 35 km.

Le ballon atmosphérique est très peut gonflé lors de son lancement, mais le gaz qu’il contient va se dilater et faire grossir le ballon. Lorsqu’il arrivera à son altitude maximum, le ballon éclatera puis retombera sur terre en étant freiné par un parachute.

Ces ballons sont équipés des GPS afin que l’on puisse les localiser lors de leur atterrissage.

Les ballons atmosphériquesLes ballons atmosphériques
Les ballons atmosphériques
Les ballons atmosphériquesLes ballons atmosphériques

Voir les commentaires

Pluton c’était quoi comme planète ?

Publié le par Charisson dans l'Espace

Pluton n’est plus une planète de notre système solaire, mais elle a était reclassé en planète naine. Avant ce reclassement elle était considérée comme la neuvième planète de notre système solaire. C’est un corps céleste composé essentiellement de roches et de glaces de méthanes.

Pluton a un diamètre de 2 370 (deux mille trois cents soixante-dix) kilomètres est plus petite que notre Lune qui a un diamètre de 3 476 (trois mille quatre cents soixante-seize) kilomètres.

Son nom lui vient à la fois du Dieu Romain des enfers, mais aussi de Percival Lowell, astronome amateur qui l’a découverte en 1930 et dont les initiales forment les deux premières lettres de Pluton.

L’atmosphère de Pluton est très fine, principalement composée d’Azote (90 %) et de monoxyde de carbone (10 %).

L’atmosphère de Pluton n’est donc pas respirable pour l’homme.

Sa présence éloignée du soleil lui donne une période de révolution (faire un tour complet autour du soleil) de 248 ans alors que la terre met 365 jours 1/4. Sa période de rotation, c’est-à-dire le temps qu’elle met pour tourner sur elle-même est de 6 jours, 9 heures et 17 minutes, contre 24h00 pour la Terre.

Pluton possède au moins 5 satellites naturels connus. Le plus grand est Charon qui mesure la moitié de Pluton, ce qui est très gros pour un satellite.

Pluton une température de moins 223 degrés en moyenne, autrement dit, c’est une planète très hostile pour l’homme.

Pluton c’était quoi comme planète ?
Pluton c’était quoi comme planète ?Pluton c’était quoi comme planète ?Pluton c’était quoi comme planète ?
Pluton c’était quoi comme planète ?Pluton c’était quoi comme planète ?

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 > >>